Archives du mot-clé Afrique

Safidin’i Pela

  • Synopsis
    Pela, une jeune fille du sud de Madagascar, traîne les pieds sur le chemin de l’école.
    Elle hésite à suivre Ralay; cet homme, bien plus âgé qu’elle, l’invite à le suivre tout en lui donnant de l’argent.
    Elle rencontre alors son amie Vony, une très jeune maman qui lui raconte son histoire…

  • Sur Un Baobab - Atelier cinéma animation Madagascar

    Carte

    Safidin’i Pela: un projet proposé aux jeunes malgaches

    Le court métrage « Safidin’i Pela » est le fruit d’un atelier cinéma d’animation qui s’est déroulé entre le mois de septembre et octobre 2015 à Tuléar, ville côtière du sud-ouest de Madagascar. L’atelier a été proposé aux bénéficiaires du Centre Art et Musique et du Foyer Social de l’ONG Bel Avenir, foyer dédié aux adolescentes en risque d’exclusion sociale et de grossesse précoce. Fin octobre, les 9 jeunes participant(e)s volontaires âgé(e)s de 11 à 19 ans présentent fièrement et en avant première leur création devant près de 200 spectateurs dans le vieux cinéma Le Tropic à Tuléar.

    La grossesse précoce

    Selon le rapport 2011 « Les jeunes à Madagascar: faits et chiffres » de l’Unicef, 48,1% des jeunes filles entre 15 et 19 ans de la région de Atsimo-Andrefana, dont Tuléar est le chef-lieu, sont mères ou sont enceintes. En 2015, pour la même région et la même tranche d’âge, le Southern Africa Gender Protocol Alliance indique 56,2%. En d’autres termes, actuellement dans la région de Tuléar plus d’une adolescente sur deux tombe enceinte pour la première fois entre 15 et 19 ans et la situation à tendance à s’aggraver.

    Vony

    Malheureusement les grossesses précoces contribuent (avec les grossesses tardives, rapprochées et multiples) pour beaucoup aux taux élevés de mortalité, de mortalité infantile et juvénile, en particulier dans les pays pauvres. Les grossesses des adolescentes sont à risques. Elles augmentent également les taux de mortalité maternelle. Enfin, être une jeune maman réduit fortement la possibilité pour les jeunes femmes de faire des études et de travailler. Ces grossesses précoces risquent de porter un préjudice durable à leur qualité de vie et à celle de leurs enfants. (Binet, Gastineau et Rakotoson, 2010 : 257-272)

    De cette constatation inquiétante est partie l’idée d’aborder la problématique de la grossesse précoce et plus particulièrement des relations entre adultes et jeunes filles car c’est une des causes courantes de grossesse précoce à Madagascar.

  • Des déchets pour un décor

    Saf_002

    Safidin’i Pela – Décors

    Une des étapes de fabrication d’un petit film d’animation est la création du décors. Pour celui-ci, les enfants ont créé une maquette d’un paysage malgache en matériaux « recyclés » ! Pour cela ils ont utilisé des déchets et des éléments trouvés dans la rue, par exemple des boites de conserves, un vieux grillage, un peu d’argile, du sable, un reste de moustiquaire, des vieux journaux, etc. Et on a mangé un ananas pour utiliser ses feuilles dans la fabrication de minis cocotiers.

    Papiers découpés

    Les personnages et leurs accessoires sont imaginés en mélangeant les idées et les dessins de chacun des participants. Ils sont ensuite fabriqués avec du cartons, de la feutrine, des morceaux de tissus et des vieux papiers. Chaque personnage est composé de plusieurs petites parties qu’on peut déplacer et remplacer facilement pour permettre leur animation.

    Safidin'i Pela

    Safidin’i Pela – Ralay, un des personnages

    Sur un baobab - Safidin'i Pela - enregistrement

    Fernandine sur l’enregistrement des bruitages

    Bruitages et dialogues

    C’est là que les participants de l’atelier prêtent leur voix aux personnages. En général, cette étape se fait avant l’animation. Après un petit échauffement pour faire passer l’appréhension et pour découvrir le matériel, les participants se familiarisent très vite avec le micro. Chaque dialogue est enregistré en vezo (dialecte malgache).

    L’anim !

    Pendant que certains donnent de leur voix, d’autres apprenti-animateurs donnent vie aux personnages en les déplaçant petit à petit, mora mora comme on dit ici… L’animation se fait en petites équipes tournantes, un se charge de faire la photo en utilisant l’ordinateur pendant que deux autres bougent les personnages et accessoires. Au bout de 12 photos, nous avons 1 seconde d’animation. Les personnages sont animés au-dessus d’un fond vert qu’on remplace ensuite par les décors. C’est la même technique utilisée pour les présentateurs météo. Cela permet entre autre de continuer à fabriquer le décors avec d’autres enfants pendant l’animation.

    Sur Un Baobab - Safidin'i Pela - Flinette anime le personnage de Pela

    Flinette anime le personnage de Pela

    Sur Un Baobab - Uno de los personajes de Safidin'i Pela

    Iven sur la fabrication du personnage « Fara »

    Sur un baobab - Safidin'i Pela - enregistrement voix

    Marivelo à l’enregistrement d’un dialogue

    Safidin'i Pela - Sur un baobab

    Mampionina sur la fabrication d’un décor

    Le storyboard

    SafidinIPela_SB_007


    SafidinIPela_SB_009

    SafidinIPela_SB_010

    SafidinIPela_SB_011

  • SafidinIPela_Affiche

    Titre français Le choix de Pela
    Durée 6min 17sec
    Pays Madagascar
    Année2015
    Technique 2D, papier-découpé, image par image, déchets recyclés
    ThèmeLa grossesse précoce
    Participants9 enfants et adolescents de Tuléar bénéficiaires du Centre Art et Musique et du Foyer Social de l’ONG Bel Avenir
    Direction et coordinationElena CABEDO GARCIA & François CHENOT
    AssistantsHenrmine ANDRY, Virginie Olivia ANDRIAMPENOSOA & Razandry M. LAFINIARIVO
    Histoire originale Emma LIDON & Josué AHIAVAO
    ScénarioElena CABEDO GARCIA & François CHENOT
    MusiqueMIBEKO
    Montage sonElena CABEDO GARCIA
    Montage imageFrançois CHENOT
    ProductionSur Un Baobab
    Langue Vezo (dialecte malgache)
    Sous-titres disponibles ES / FR / EN / MG / CAT / IT

Safidin'i Pela - Dessin Animé Tongasoa et le vazaha - l'atelier

Sur Un Baobab…

Nous voyageons sac au dos en proposant des ateliers de cinéma d’animation
pour enfants, adolescents et/ou adultes. Ensemble, nous nous lançons
dans la création de petits dessins animés qui s’inscrivent
dans le soutien d’une cause sociale.

  Elena & François

En savoir plus sur le projet 

 

Dernières réalisations


 

Safidin'I Pela

Safidin’I Pela

Safidin’i Pela
Madagascar – 6min 17sec – Octobre 2015

Thème : La grossesse précoce
Participants : 9 enfants/adolescents
Technique : 2D, papier-découpé
Langue : Vezo (dialecte malgache)
Sous-titres : ES / FR / EN / MG / CAT / IT

Voir le film | Découvrir le projet
Making of | Fiche technique


Tongasoa et le vazaha

Tongasoa et le vazaha

Tongasoa et le vazaha
Madagascar – 6min 27sec – Juin 2015

Thème : Le tourisme responsable et l’interculturalité
Participants : 19 enfants/adolescents

Technique : 2D, papier-découpé
Langue : Français et vezo (dialecte malgache)
Sous-titres : ES / FR / EN / MG / CAT / IT / NL-BE

Voir le film | Découvrir le projet
Making of | Fiche technique

Tongasoa et le vazaha

  • Synopsis

    Tongasoa (Bienvenue), une jeune malgache plutôt intrépide rencontre un voyageur étranger (un vazaha) un peu maladroit.

    Disponible également en vezo (dialecte malgache).
    Voir Tongasoa et le vazaha en vezo

     

  • cropped-Intro_blog.jpg

    Tongasoa et le vazaha est un court-métrage d’animation réalisé collectivement par 19 enfants et adolescents bénéficiaires du Centre d’Art et Musique et du Foyer Social de l’ONG Bel Avenir à Tuléar lors de notre atelier de cinéma d’animation en juin 2015. Cette petite histoire invite à une réflexion sur le respect des cultures locales et le tourisme responsable à Madagascar.

    Une vingtaine d’enfants et ados âgés de 8 à 17 ans ont pris part à l’aventure « Tongasoa et le vazaha ». L’objectif était donc de réaliser ensemble un court-métrage d’animation en trois semaines!

    On a passé nos premiers jours à installer le matériel et à leur expliquer le projet. Nous avons démarré l’atelier par des jeux et par une petite présentation des principes basiques du cinéma d’animation. Ensemble, on a fabriqué des petits jouets liés à l’animation et on s’est amusé à faire quelques animations libres en utilisant plusieurs techniques…

    Fabrication du film tongasoa et le vazaha - sur un baobab

    Petite scène d’animation de Sandy

    Leurs premières images animées:

    Fabrication du film tongasoa et le vazaha - sur un baobabEnsuite, les élèves ont choisi une histoire parmi plusieurs contes qu’ils connaissaient. Ils ont joué et mimé des scènes de l’histoire. Nous leur avons proposé et expliqué un storyboard à partir duquel ils ont créé des décors et des personnages en papiers et cartons découpés. On a continué en se divisant en petits groupes tournants: avec Elena c’était l’enregistrement des dialogues et des bruitages, avec François c’était l’animation.

    Fabrication du film tongasoa et le vazaha - sur un baobab

    Fabrication du film tongasoa et le vazaha - sur un baobab

    Briel, sur l’animation d’un Taxi-brousse

    Fabrication du film tongasoa et le vazaha - sur un baobab

    Jash à l’enregistrement de bruitages

    Fabrication du film tongasoa et le vazaha - sur un baobab

    Raphaël complète les persos

    La plupart des élèves ne parlent pas français et comme nous ne parlons pas (encore) malgache nous avons reçu l’aide précieuse de Virgine et Henrmine qui nous aidaient pour certaines traductions. Nous avons également reçu Kanto, un stagiaire d’une toute jeune association de Tana qui regroupe quelques professionnels et futurs professionnels du cinéma d’animation malgache.

    En trois semaines, nous avons terminé l’atelier avec les enfants. Le film n’était pas pour autant terminé, nous avons travaillé encore sur le montage et le mixage du son pendant que Virgine Henrmine et Kanto se sont essayé à la réalisation une petite animation de 10 secondes sans nous.

    Un peu plus d’un mois après notre arrivée, une projection de « Tongasoa et le vazaha » est programmée au cinéma de Tuléar…

  • Voilà, notre premier atelier de cinéma d’animation à Madagascar terminé!… Et il parait même que « Tongasoa et le vazaha » ( Bienvenue et l’étranger ), est le premier court-métrage d’animation réalisé de la sorte à Madagascar. Nous avons clôturé l’atelier par une projection dans la vieille salle de cinéma de Tuléar. Les élèves ont pu y présenter leur film et expliquer ses différentes étapes de fabrication ceci devant un public de 150 à 200 personnes (principalement d’autres enfants et ados).

    Projection du film tongasoa et le vazaha - sur un baobabC’était aussi la première fois qu’ils découvraient le court métrage finalisé et projeté sur un grand écran. Ils étaient particulièrement fiers !

    Projection du film tongasoa et le vazaha - sur un baobab

  • Affiche Tongasoa et le vazaha en français

    Titre Tongasoa et le Vazaha
    Durée 6min 27sec
    Pays Madagascar
    Année2015
    Technique 2D, papier-découpé, image par image
    ThèmeLe tourisme responsable et l’interculturalité
    Participants19 enfants et adolescents de Tuléar bénéficiaires du Centre Art et Musique et du Foyer Social de l’ONG Bel Avenir
    Direction et coordinationElena CABEDO GARCIA & François CHENOT
    Assistantes et stagiaireHenrmine ANDRY, Virginie Olivia ANDRIAMPENOSOA & Kanto RAKOTOARISON
    Histoire originale"Tongasoa et le vazaha", conte n° 10 de la collection Bel Avenir (2011)
    ScénarioElena CABEDO GARCIA & François CHENOT
    MusiqueMIBEKO
    Montage sonElena CABEDO GARCIA
    Montage imageFrançois CHENOT
    ProductionSur Un Baobab
    Langue Vezo (dialecte malgache)
    Sous-titres disponibles ES / FR / EN / MG / CAT / IT / NL-BE
    Voix françaises (narratrice et étranger)Aline DELOBEL et Seydou COULIBALY